Général Louis Rivet

Ajouter un article

Général Louis Rivet

Louis Rivet était directeur du deuxième bureau à partir de juin 1936. Il devint en 1940 responsable des services spéciaux du régime de Vichy avant de rejoindre la France libre à Alger en novembre

1940-1942 : L'ETAT MAJOR DU C.E. CLANDESTIN DES TRAVAUX RURAUX DANS LA VILLA EOLE A MARSEILLEAvec l’appui de M. Préaud, directeur du génie rural au ministère de l’Agriculture, le commandant Paul Paillole crée l’Entreprise des Travaux Ruraux. Sous cette couverture, l'entreprise abrite en réalité l’état-major du Contre-espionnage clandestin sous l’appellation « Cambronne », qui sera installé dans la Ville Eole à Marseille, de 1940 jusqu'en novembre ...

Biographie du Général Louis Rivet

Né en 1883 à Montalieu dans l’Isère, il sort de l’Ecole d’Officiers de Saint-Maixent en 1909. En 1914, il est blessé et capturé au cours de la bataille des frontières. En 1919, revenu de captivité, il entre avec le grade de capitaine, dans les services spéciaux militaires. En 1920 il est affecté à l’antenne de Mayence, puis en 1921 il fait partie de la mission militaire envoyée à Varsovie, où l’excellente entente franco-polonaise permet de ...

Quelques mémorialistes d'après-guerre ont évoqué une querelle qui a aggravé le désaccord fondamental entre le Général GIRAUD et le Général de GAULLE: c'est celle des SERVICES SPECIAUX. Ils se sont hâtés d'en donner une explication qui a provoqué en son temps une brève polémique, prolongement regrettable des acides colloques d'Alger. Sollicité par une actualité autrement passionnante, le grand public l’a ignorée, tout au plus lui a-t-il accordé ...

Le 10 Novembre 1942, vers 9h 30, une douzaine de passagers tirés de leur torpeur sentent l'avion qui les porte frôler le sol d'une piste de sable.: Biskra L'appareil se pose. La carlingue se vide. Quelques camarades arrivésla veille sont là, qu'un soleil éclatant transfigure: ils sont déjà autres. Les yeux des arrivants brusquement se dessillent, leurs coeurs subitement se gonflent d'un air tout neuf, traversé d'effluves étranges dont ils avaie ...

Voici donc le vieux S.R, rétabli dans la zone exiguë où le confinent les conditions d'un armistice inexorable. Numériquement amoindri par la démobilisation des réserves, il dispose sensiblement de son effectif du temps de paix. Sa qualité est intacte. Son aire de travail, affectée par le débordement germanique à l'Ouest, le met en prise dicte avec l’adversaire : la ligne de démarcation n'est pas un obstacle. L'étiquette trompeuse de Bureau M.A. ...

Cet ouvrage donne un éclairage nouveau sur l’histoire du renseignement et du contre-espionnage français. Le général Louis Rivet fut le responsable des services spéciaux militaires français, du Front Populaire à la fin de l’Occupation. A ce titre, il est à la fois un grand témoin et un acteur incontesté de cette période tragique de notre pays. Que retenir de ces carnets et des excellentes annotations des deux universitaires, Olivier Forcade et S ...