Général Henri Navarre

Ajouter un article

Au début de l'année 1943 l'organisation TR est gravement touchée. Le Commandant Paillole, chef de l'ensemble SSM -TR et le Capitaine Lafont chef des TR en France  Occupée vont devoir procéder à un complet remaniement du service de contre-espionnage clandestin. L’ancienne organisation, trop hiérarchisée et pyramidale, fut remplacée par une autre plus souple et décentralisée.   Les 4 Anciens Postes ainsi que leurs annexes, vont êtres remplacés pa ...

Parmi les formations du « Réseau Kléber » du S.R. Guerre, le réseau « Marco » a eu un rôle essentiel que retrace son créateur, notre ami de SAINT­-HILAIRE et dont l'ouvrage du général NAVARRE « Le Service de Renseignements » a souligné l'importance et les mérites. Nous reproduisons ci-après les circonstances qui ont présidé à la reconsti­tution historique de « Marco » et les commentaires de SAINT-HILAIRE sur la naissance et la vie de ce réseau ...

Allocution du Général NAVARRE, Président d'Honneur de l' A.A.S.S.D.N., à l’occasion du Congrès de 1973 qui s’est tenu au Sénat, adressée à M. POHER, Président du Sénat. « Le plaisir m'échoit, au bénéfice de l'âge, de vous dire, au nom de notre Association combien nous vous sommes reconnaissants d'avoir bien voulu nous accueillir dans ce Palais du Luxembourg. Nous vous remercions aussi de votre présence parmi nous. « L'intérêt que vous nous mani ...

Le professeur Léon PAPELEUX de l'Université de Liège a publié dans une revue spécialisée belge une critique de l'ouvrage d'Henri Navarre et d’un groupe d'anciens du SR : Le Service de Renseignements, 1871-1944 .Parmi les succès obtenus par le S.R. français, un certain nombre - et des plus importants - furent dus à des sources allemandes. L'une de celles-ci que Churchill appelait « la source miracle » et dont Eisenhower a dit que son rôle avait é ...

Avant et pendant la guerre 39-40 j'étais chef de la Section allemande du S.R. A ce titre, fin juin et juillet 40, je réorganise le S.R. contre l'Allemagne et le mets en mesure de continuer sa mission. A partir d'octobre 40, à Alger, je deviens chef du 2 ème Bureau du Général WEYGAND. Je suis chargé par lui de la partie secrète » (animation des Services Spéciaux, de la propagande, des écoutes téléphoniques, de la lutte contre les empiètements de ...

Mon premier contact personnel avec le Général WEYGAND remonte aux premiers jours de la guerre de 1939. J'étais alors Chef de la Section allemande du S.R. , et j'avais comme adjoint le Capitaine GASSER.Or celui-ci m'avait prévenu la veille de ce que le Général WEYGAND, nommé Commandant en Chef au Moyen Orient lui avait demandé de l'accompagner à Beyrouth comme chef de cabinet.

Dès son arrivée à Alger comme Délégué Général du Gouvernement en AFRIQUE FRANCAISE, le Général WEYGAND m'avait désigné comme Chef de son 2ème Bureau. A ce titre, il me confia un rôle beaucoup plus large que celui normalement dévolu à cette fonction. Il s'agissait non seulement de renseigner le Général sur toutes les activités extérieures et intérieures de ceux que nous appelions toujours "l’ennemi" mais de servir de Chef d'orchestre à la lutt ...